nos correspondants staff photos
Add to Google

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

« Les mots valises anglais de la semaine - redshirting, hyperparenting et parent-helicoptering | Accueil | Malentendus, faute d'avoir utilisé « le mot juste » »

21/03/2012

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a010535f04dfe970b016302b7aacc970d

Voici les sites qui parlent de Fred Vargas -
réponse de la traductrice à une critique
:

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

David Vaughn

A bowl is a bowl is a bowl, to paraphrase the most French of American literati.

The bowl we're talking about is exactly the same as that used to eat breakfast cereal.

It is certainly not a mug or a cup. And even less a "cup of coffee".

Nicole doubles down, but loses her poker chips on this one.

Nicole Dufresne

Je ne comprends pas la teneur de ce commentaire. Il ne s’agit pas d’une compétition ou d’un match qu’il faut gagner. En traduction, on doit souvent considérer la propriété des termes plutôt que de traduire par calque. Pour donner quelques exemples: un agent de police ne se traduit pas par “agent of police” mais par “police officer”; “a basketball game” n’est pas un jeu de basketball, mais un match; “a bottle of perfume” n’est pas une bouteille de parfum, mais un flacon.

Jean-Paul Deshayes


Je suis d'accord avec Nicole Dufresne. Le "bol de café" est ce que l’on appelle un RCC (repère culturel coordonné), c’est-à-dire un élément qui tire sa spécificité de son appartenance exclusive à une culture bien particulière (au sens large de culture), française en l’occurrence pour « bol de café. »
Ces RCC posent problème en traduction car ils n’ont pas d‘équivalent dans la langue d’une autre culture. Tenter d’intégrer une dimension culturelle dans un espace qui n’est pas le sien n’a pas beaucoup de sens. Le traducteur devra éviter la traduction littérale, ici « bowl of coffee » (un Anglais se demandera sans doute « What on earth is a bowl of coffee ? » ou « Why should she/he drink coffee out of a bowl ? » et se rabattre sur l'équivalent le plus proche dans la langue d'arrivée, une périphrase ou, dernier recours, une NDT (note du traducteur) en bas de page . Dans le cas présent, un cote mal taillée serait peut-être « a very large cup of coffee » : certes, a cup ou a mug ne sont pas « un bol » mais, au moins, le lecteur anglais n’achoppera pas sur « a bowl of coffee », élément qui ne correspond à aucun de ses repères familiers.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Ma Photo

septembre 2014

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30