nos correspondants staff photos
Add to Google

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Devenir Fan

« Les vidéo clips du mois - Arthur Benjamin fait « Mathémagie » (et donne aussi des conseils pedagogiques) | Accueil | Revue de Villon, de Murray Mednick, Odyssey Theater, Los Angeles »

07/04/2014

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a010535f04dfe970b017743c8a347970d

Voici les sites qui parlent de La paperasserie (red tape) - perspective americaine :

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Catherine

Dear Julia,
Thank you for your post. May I invite you to read the following post : http://lavieetriendautre.wordpress.com/2009/12/30/je-ne-suis-pas-fonctionnaire-je-suis-documentaliste/

Madeleine Bova

J'ai lu hier soir les difficultés bureaucratiques rencontrées par cette américaine pour changer son permis de conduire...Moi j'ai eu de la chance, car le permis français étant international, la "Motorizzazione" me l'a empoché et m'a tout de suite relâché le permis italien. En revanche mon amie Adelaïde, suisse résidant en Italie, a dû faire mille démarches pour obtenir une plaque d'immatriculation italienne...

Jacquie

Well written article that any foreigner living in France has experienced!

Jackie Bridonneau

un lecteur passionné

L'article du Julia Frey est assez juste mais, ce qui l'est moins, c'est sa traduction "littérale" de l'expression fonction publique par public functioning. À l'ONU, l'International Civil Service Commission (ICSC) s'appelle très officiellement la Commission de la fonction publique internationale (CFPI). Traduire (même littéralement) par public functioning, serait aussi maladroit que de parler de "service civil" pour désigner la fonction publique !

Ilan

L'exemple d'une demande de conversion de permis de conduire faite par un étranger auprès d'une administration française a quelque chose de proprement courtelinesque. Comme le disait Balzac, « l'administration, ce pouvoir gigantesque mis en marche par des nains » n'est cependant pas une exclusivité française. Je me souviens du parcours d'obstacles que j'ai dû accomplir, dans les années cinquante, pour retirer un colis aux douanes américaines de Newport News. Telle signature ici, tel cachet là, renvoyé de Caïphe à Pilate et du premier au quatrième étage, j'ai finalement reçu mon paquet sans acquitter le moindre droit et avec le sourire. Si les Américains s'étonnent tant de notre bureaucratie, c'est qu'ils ont la chance de vivre dans un pays peu interventionniste où les démarches administratives sont plutôt rares. En France, au contraire, le citoyen s'adresse à la puissance publique pour un oui ou pour un non, avec tout ce que cela suppose de formalités et de papier timbré. Mais qu'on ne s'y trompe pas, pour être plus rare, la paperasserie n'en est pas moins aussi abondante outre-Atlantique !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Ma Photo

octobre 2014

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31